Texte de Axelle Duchesne

L’importance des jeunes dans la famille

Une famille sans enfants, c’est une famille incomplète à mon avis. En effet, les enfants jouent plusieurs rôles essentiels au cœur de la famille. Ils permettent aux adultes de garder leur cœur d’enfant, de continuer à s’émerveiller devant les petits bonheurs de la vie. Comment résister à une mignonne petite fille qui se jette dans tes bras avec des étincelles dans les yeux pour signifier qu’elle est contente de te voir? Ou encore un petit garçon qui te dit qu’il t’aime plus que tout l’univers en te remettant une fleur cueillie dans un champ?

Les jeunes aident également à garder la famille unie, car ils sont ce que les parents ont de plus précieux. À chaque pas que font les enfants, les parents ne peuvent s’empêcher de ressentir de la fierté et la satisfaction du devoir accompli.

Les jeunes apportent aussi un bonheur infini auprès de la famille. On n’a qu’à penser à toute la joie qu’ils procurent entre autres aux grands-parents, qui ont souvent plus de temps libre pour être aux petits soins et gâter généreusement leurs petits-enfants qui sont pour eux une source inestimable de bonheur.

Les jeunes permettent aussi aux adultes de se responsabiliser, de se développer à plusieurs niveaux, que ce soit au niveau de la patience, de la tolérance, de l’enseignement ou du dévouement. Les enfants représentent de très beaux défis pour les adultes qui les entourent.

Les enfants ramènent les parents à l’essentiel dans la vie, à ce qui est vraiment important, soit l’amour et les relations humaines. Les adultes ne voient plus la vie de la même façon. Leurs priorités sont axées sur les besoins de leurs jeunes et leurs propres besoins passent en second plan. Leurs défis consistent à élever leurs enfants pour qu’ils deviennent à leur tour des adultes heureux, épanouis, autonomes et responsables.

En conclusion, nous les jeunes, représentons l’amour inconditionnel au sein de la famille. Nous sommes également l’avenir, puisque nous sommes les adultes de demain.

Axelle Duchesne

5ième année, École de l’Ile d’Orléans, bâtisse de St-Laurent